Les meubles et matériels scientifiques Montessori

Dans de nombreuses écoles, on retrouve du mobilier Montessori adapté aux enfants. Petites tables, sièges, lavabos et toilettes, bancs pour changer de chaussures, etc. Voyons ce qui caractérise ce mobilier quelque peu particulier et quel est son intérêt direct pour le développement de l’enfant.



Tables Montessori


Ces mini-tables initient les enfants à la vie pratique et à certaines compétences prépondérantes au quotidien, applicables tous les jours à la maison ou à l'école.


Tabourets Montessori


Maria Montessori a conçu le mobilier éponyme en fonction de son utilisation : les chaises, les tables et les tabourets doivent être facilement transportables par les enfants afin qu’ils puissent aménager eux-mêmes leurs espaces à leur guise, mais aussi pour qu’ils puissent en prendre soin (par exemple, les emmener au coin « lessive » pour les nettoyer).


Plateaux de rangement Montessori


Sur des étagères, des plateaux contenant différentes activités sont placés à la vue et à la disposition de l’enfant tout au long de la journée. Le matériel ainsi exposé dans la salle suscite son intérêt, l'amenant à réaliser une activité individuelle, ou collective s'il en ressent l’envie.


Lits Montessori


Par "lits Montessori", on entend des lits bas, qui permettent à l'enfant de se sentir libre de monter et descendre, avant même son premier anniversaire. À ce jour, les lits inspirés de la pédagogie Montessori sont nombreux et variés : il convient de privilégier des meubles sécurisés, fabriqués avec des matériaux de qualité (pas de colle, de peinture, de vis apparente), et proposant une descente facile.


Matériel scientifique Montessori


En plus du mobilier, le matériel exposé dans les environnements Montessori suscite l'intérêt de l'enfant et stimule son envie de réaliser des activités individuelles ou collectives ; tout en favorisant sa concentration et en évitant la dispersion d’énergie. Voici quelques exemples de matériel scientifique Montessori.


Alphabet mobile Montessori


Il s'agit d'une boîte contenant plusieurs exemplaires de chaque lettre de l’alphabet (les consonnes en bleu, les voyelles en rouge), rangés dans des compartiments individuels. Ces lettres permettent aux enfants d’expérimenter de manière ludique leurs premières constructions de mots.


Tour rose Montessori


Dix cubes en bois, généralement de couleur rose (les couleurs de tour peuvent varier, pourvu que la tour soit de couleur unie), qui initient les enfants au concept du grand et du petit, dès 18 mois. La relation entre les cubes est scientifique : le plus petit est dix fois plus petit que le grand. Sans s'en rendre compte, l'enfant s'entraîne à travailler sur l'échelle décimale dès son plus jeune âge.


Formes à dessin en métal Montessori


Une série de formes géométriques plates avec un bouton central (elles peuvent ainsi être facilement saisies et transportées sur la feuille), contenues dans un cadre carré, initient l'enfant au dessin ; au remplissage, au tracé méticuleux du contour, à la prise en main du crayon et à la délimitation d’une zone de travail. Il s'agit d'un matériel de pré-écriture et d'une introduction au dessin libre.


Des perles pour les mathématiques


Pour initier les enfants aux mathématiques, Maria Montessori a choisi la perle, un matériau rare à conserver précieusement, en lien direct et symbolique à l’importance que la pédagogue accordait à la croissance intellectuelle des enfants. Les perles Montessori sont présentées en vrac pour compter les unités, attachées "en bâtons" pour traiter les dizaines, "en cubes" pour montrer les centaines, et enfin, en "chaînes de 1000" pour être accrochées dans la classe et briller, attirant ainsi l’attention des mathématiciens en herbe, dès 3 ans.


NB : ces matériels et leurs vocations pédagogiques doivent être étudiés en détail par l’instituteur avant d’être utilisés pour l'enseignement. Du reste, nombre de jeux, rituels et mobiliers sont attribués à tort à Maria Montessori, simplement parce qu'ils sont en bois ou parce qu'ils ressemblent aux matériels scientifiques conçus par la pédagogue. On peut notamment trouver en magasin ou sur Internet des produits estampillés Montessori, comme "l’arbre de Noël Montessori" ou la « table sensorielle Montessori ». À ce propos, il convient de préciser qu'il existe, d’une part, des matériels scientifiques décrit par Maria Montessori de manière explicite dans ses textes (apparence, caractéristique, but et utilisation) et d'autre part, des matériels qui ne le sont pas, mais dont on peut clairement percevoir une inspiration montessorienne et une vocation pédagogique pertinente.


Cette inspiration montessorienne et cette vocation pédagogique, pour être légitimes et revendiquées, doivent respecter certains critères esthétiques et qualitatifs. Le matériel doit éduquer à l'autocorrection de l'erreur. On doit également retrouver le concept d’isolement de la qualité : chaque matériel doit permettre à l'enfant de se concentrer sur une seule qualité à la fois, afin d'éviter toute confusion. Par exemple, la tour rose, qui enseigne la taille, sera composée de blocs de bois, différents par leur taille et non par leur couleur. La nature scientifique des images reproduites est également à surveiller.


Le matériel Montessori, comme l’ensemble de son environnement, favorise la concentration de l'enfant ; il suscite son intérêt et, par conséquent, son apprentissage. C'est pourquoi il est important que les images qui y figurent soient belles, adaptées, ordonnées, propres, complètes et "intelligentes".


De la théorie à la pratique, en passant par le mobilier et le matériel scientifique, la méthode Montessori semble idéale. Mais a-t-elle seulement un point faible ? Découvrez notre article « Critique de la méthode Montessori ».